Entretien de l’hibiscus: 5 conseils pour une floraison parfaite

Contenu

La guimauve chinoise (Hibiscus rosa-sinensis), également connue sous le nom de guimauve rose, est l’une des plantes d’intérieur et en pot les plus populaires. Avec sa splendeur colorée et sa croissance élégante, le faucon rose transforme chaque terrasse en une oasis exotique de fleurs. Ses grandes fleurs en forme d’entonnoir peuvent être admirées en blanc, jaune, orange, rose et rouge avec une grande variété de dégradés de couleurs. Les variétés doubles sont particulièrement fascinantes, mais elles sont un peu plus sensibles que les variétés simples. Vous trouverez ici en un coup d’œil les conseils les plus importants pour le soin de l’hibiscus.

L’hibiscus a besoin d’un endroit lumineux sans soleil de midi flamboyant, en été, il aime se tenir dans un endroit abrité à l’extérieur. Le sol doit être bien drainé, frais et riche en nutriments. Une taille au printemps favorise la ramification et les fleurs. Un arrosage et une fertilisation suffisants doivent être fournis pendant la période de floraison. Les plantes sensibles au gel sont placées dans un endroit lumineux et frais de la maison pour hiverner.

Astuce 1: le bon endroit

Pour la guimauve chinoise, sensible au froid, les températures ambiantes habituelles sont parfaites. C’est pourquoi Hibiscus rosa-sinensis se développe très bien dans la pièce ou le jardin d’hiver. En tant que beauté aimant le soleil, l’hibiscus rose est mieux placé dans l’endroit le plus lumineux possible, juste à côté de la fenêtre. Cependant, le plein soleil de midi en plein été peut être une trop bonne chose. Vous pouvez également vous occuper de l’hibiscus à l’extérieur pendant l’été dans des endroits chauds sur le balcon ou la terrasse. Ensuite, le faucon rose a besoin d’un emplacement abrité, surtout contre la pluie, car les fleurs en filigrane souffrent beaucoup quand il est très humide. À l’extérieur aussi, l’hibiscus doit être aussi brillant que possible, mais pas pendant des heures sous un soleil de plomb.

Astuce 2: planter et transplanter de l’hibiscus

L’hibiscus est exigeant en termes de soins et nécessite un sol toujours frais et riche en nutriments. Le substrat doit être bien drainé, car l’hibiscus aime mieux une légère sécheresse que les pieds mouillés. Il est conseillé de mélanger du sable dans le terreau pour le rendre plus perméable. La valeur du pH peut être légèrement acide ou légèrement alcaline. Il est préférable de rempoter au printemps, lorsque l’ancien pot est complètement enraciné. Si la plante ne doit plus pousser, il suffit de renouveler le substrat et de remettre l’hibiscus dans son ancien pot.

Astuce 3: la taille stimule la floraison

Le faucon rose est façonné avec des ciseaux au printemps. La taille régulière de votre hibiscus favorisera la ramification et augmentera l’abondance des fleurs. Pour ce faire, raccourcissez légèrement les pousses de l’année précédente et éclaircissez un peu la plante si nécessaire. Si vous voulez faire pousser votre hibiscus comme un tronc haut, vous devez couper les branches latérales de la jeune plante pour que seule la pousse principale se développe. Lorsque la hauteur finale souhaitée est atteinte, la pointe est coupée. La tige principale centrale est ensuite attachée à une tige afin qu’elle serve de prolongement du tronc. Les pousses latérales directes autour de l’extérieur deviennent la nouvelle couronne du tronc. Ces branches doivent être raccourcies régulièrement pour une ramification dense. De cette façon, vous obtenez une belle couronne sphérique compacte au fil des ans.

Si la plante d’hibiscus est trop vieille et paresseuse pour fleurir en raison de soins inadéquats, une coupe rajeunissante de la fleur l’aidera à redémarrer. Pour ce faire, raccourcissez toutes les branches à des hauteurs différentes (maximum 50 centimètres) et éclaircissez la plante pour qu’elle repousse. Attention: après une coupe de rajeunissement radical, la prochaine floraison échouera pour le moment. En contrepartie, la plante est d’autant plus vitale l’année suivante.

Dans cette vidéo, nous allons vous montrer étape par étape comment couper correctement un hibiscus.
Crédit: Production: Folkert Siemens / Caméra et Montage: Fabian Primsch

Astuce 4: Arrosez et fertilisez abondamment l’hibiscus

Lors de l’entretien de l’hibiscus, vous avez besoin d’un peu de tact, car négliger la plante l’offense rapidement et réagit en perdant des feuilles et des fleurs. Le faucon rose a très soif pendant la phase de floraison. Pendant ce temps, vous devez l’arroser quotidiennement, mais assurez-vous qu’il ne se forme pas d’engorgement. Par conséquent, lors du choix du pot, il est essentiel de s’assurer qu’il y a un bon drainage de l’eau. L’excès d’eau d’irrigation doit être retiré des jardinières et des soucoupes. Si l’hibiscus est trop sec, il est également sensible et perd ses fleurs. Pendant la saison de croissance au printemps, un bon soin de l’hibiscus comprend une dose hebdomadaire d’engrais liquide, car la croissance des feuilles et des fleurs nécessite beaucoup d’énergie.

Astuce 5: soin de l’hibiscus en hiver

Pendant les mois d’hiver, l’hibiscus intérieur peut être quelques degrés plus frais qu’en été, par exemple dans la chambre. Les plantes en pot de la terrasse et du balcon doivent être amenées dans les quartiers d’hiver dès que le thermomètre extérieur indique en dessous de douze degrés Celsius la nuit. Avant que l’hibiscus ne passe l’hiver, recherchez les parasites et enlevez les feuilles et les brindilles fanées. Si la plante est trop grande, elle peut facilement être coupée maintenant. Dans un endroit frais (16 à 18 degrés Celsius est optimal) mais lumineux, par exemple dans le jardin d’hiver frais, l’hibiscus rose fraîchement entretenu attend l’été prochain. Attention: Une petite chute des feuilles en quartiers d’hiver est normale. Mais si l’hibiscus perd beaucoup de feuilles, il fait trop sombre. Moins d’eau est versée pendant les mois d’hiver. Cependant, la motte ne doit pas sécher complètement. Les applications d’engrais sont complètement arrêtées pendant la phase de repos.

Sous nos latitudes, seuls l’hibiscus de jardin (Hibiscus syriacus) ou l’hibiscus géant moins commun (Hibiscus x moscheutos) conviennent à la plantation en plates-bandes toute l’année. Mais même ces espèces résistantes au gel devraient bénéficier d’une protection hivernale sous forme de paillis et d’une toison de couverture. Les espèces d’hibiscus rustiques dans le seau peuvent passer l’hiver à l’extérieur. Ensuite, le pot doit être déplacé près du mur de la maison et la motte doit être protégée du gel avec une couverture chauffante.

Recommandations de la boutique Bois et Jardins